A la volette !

Les oiseaux et l'amour
dans la musique européenne et américaine
du XIIIe au XXIe siècle

Mercredi 9 octobre 2019, à 20 h. 45,

50 Avenue Otis Mygatt, 92500 Rueil-Malmaison

- o -

15 € - Gratuitpour les enfants et les élèves de l'établissement

RÉSERVER

Notre public en parle !

- o -

De tous temps les oiseaux ont captivé les compositeurs et les ont inspirés.


On pense immédiatement à Messiaen et à son catalogue de chants d'oiseaux les plus divers, mais, dans notre patrimoine populaire, qui ne connaît pas le rossignol de « la claire fontaine » , le coucou de « la forêt lointaine » ou la « gentille alouette » …?
On sait moins que, quatre siècles avant Olivier Messiaen, le naturaliste Pierre Belon (1517-1565) observe déjà les oiseaux un carnet à la main et publie une Histoire de la nature des Oyseaux, véritable catalogue ornithologique, haut en couleurs et en sonorités. Musicalement, c'est au XVIe siècle que les compositeurs qui s'intéressent aux cris des oiseaux et les utilisent dans leurs chansons descriptives s'inscrivent dans une tradition déjà bien établie depuis le Moyen-âge, comme en témoigne l'évocation du coucou dans le canon anglais « Sumer is icumen in » qui date du XIIIe siècle. Ce goût des compositeurs pour le chant des oiseaux se poursuivra les siècles suivants, que ce soit dans des œuvres vocales ou instrumentales.